Dis papa…

…quand ça commence comme ça, je sais qu’on est partis pour une grande discussion de points trèèèèèès importants qui tracassent le bulbe de Princesse V.
Elle fait ça depuis toute petite.
« Et pourquoi le feu il clitogne? »
« Est-ce qu’il y aura toujours assez d’air autour de la terre? »
« Pourquoi y a un trou entre mes dents? »
« Comment on met un noyau dans un fruit? »
Etc

Et de fait:

« Dis papa, le père noël, il existe vraiment? »
Nous y voilà.
Princesse V a définitivement intégré que St Nic est une arnaque de parents, et s’en vante beaucoup.
Encore hier chez feu gb je rentre gagnant (et aujourd’hui je sors à poil avec le goudron et les plumes), je suggérais en souriant:
« Regarde ma chérie, on prépare le trône de St Nicolas, si tu veux, on ira le voir et tu pourras lui demander…. »
« Papaaaaaaaaaaaaaaa! Arrête!! Je sais bien! » avec dans les yeux deux kalachnikovs qui se déchargent sur ce benêt de père qui essaie de lui faire avaler des couleuvres…. (beeek! Quelle bête expression, non?)
Pour l’autre rougeot, ça a l’air moins clair.
« Evidemment ma chérie, tu le sais bien, je suis même allé le voir en Laponie » (Ouais, à Rovaniemi, dans sa maison, avec sa poste et tout…Et il a même écrit une carte à Bonhommet et Queen E.)
« Oui mais bon hein tu sais, tu peux me le dire hein si c’est pas vrai. Je suis une jeune fille tu sais »
Ca c’est un coup à t’envoyer contre un platane ou à t’étrangler pire que si t’avais avalé une boule de poils de chat angora.
« Enfin je veux dire une grande fille »
Papa respire. Mon petit lapin de 9 ans à moi.
« Mais évidemment ma chérie qu’il existe, sinon d’où viendraient tes cadeaux? »
« Maman dit que c’est elle qui fait Père Noël »
« Ecoute moi bien ma chérie, si maman savait conduire un traineau dans le ciel et grimper sur un toit pour se glisser dans les cheminées, ça se saurait hein!? Elle sait grimper sur un toit, maman??? »
Grand silence.
J’adore.
Quand leur logique et leur détermination peut être ébranlée en une phrase, concevons-le, un peu débile.
(Quoique sa mère sur un toit, c’est pas demain la veille, j’te l’jure.)
« Et ses rennes tu les as vus? »
« Oui, bien sûr, il en a plein »
« Et ils volaient? »
« Ah non, ils étaient dans leur enclos »
« Ben oui, c’est impossible que ça vole un renne, y a rien qui vole à part les oiseaux comme animal »
« Oui, mais les rennes du Père Noël, il ne volent que la nuit de Noël évidemment. D’ailleurs, sinon, comment il avancerait le traineau???? »
Re grand silence.
Coup d’oeil dans le rétro sur la Princesse recroquevillée sur la banquette arrière, l’air songeur en regardant dehors.
Ne pas rire Zazaqui, ne pas rire.
« Et il vieillit le Père Noël? »
« Ah écoute, quand j’étais petit, il ressemblait déjà beaucoup à ce qu’il est aujourd’hui. A mon avis, non, il ne vieillit pas »
« T’es sûr hein qu’il existe? »
« Ben je pense, oui »

Voilà.
Je ne sais pas si le doute subsistera encore dans deux mois, si la magie de se dire en déchirant ses emballages qu’un vieux monsieur barbu qui aime les rennes a pensé à elle et si Père Noël survivra plus longtemps que cet arnaqueur de St Nicolas qui n’existe pas…
Après, ce sera vraiment une grande fille.
Et le temps des vérités viendra.
Ces temps pas forcément rigolos où on est face à la réalité.
Aux réalités de la vie…

Crois encore un peu au Père Noël ma chérie, même quelques heures, tu ne peux pas savoir comme c’est précieux de pouvoir vivre dans cet imaginaire magique où les gens te veulent du bien.
Après, c’est différent.

Xavier, papanocchio un peu mais tu ne m’en voudras pas

Publicités
par xlr2603

3 commentaires sur “Dis papa…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s