Oups, encore raté

DingDong.
« Ah bonjour monsieur, nous sommes vraiment très contentes de vous trouvez chez vous »
Tiens donc me dis-je à mon moi-même, c’est vrai que normalement il est rare que tu sonnes chez quelqu’un en espérant qu’il ne soit pas chez lui…Soit.
« Nous venons vous voir, parce que nous sommes plusieurs dans le quartier……. »
Ah merde.
Ca doit être le bruit de la java des cousins de M2 le we passé.
M2 a 50 cousins (du côté de son père) (et si j’ai bien compris, autant du côté de sa mère) qu’elle réunit chaque année pour une chtite fête… euh… intime. Caractéristiques de la chtite fête: 1) son litrage de jus de houblon et autres produits de la vigne 2) le bruit subséquent, engendré par joyeuses ripailles, sauts tout habillés dans la piscine, et j’en passe….
Ou alors c’est encore Pasiéga, notre chatte voleuse.
Un bol de croquettes l’intéresse moyen, par contre se barrer avec le steak déposé sur le plan de travail ça l’excite beaucoup plus.
Et même piquer le poisson qui cuit dans la poêle de la voisine (véridique)…
« …dans le quartier à nous inquiéter du monde dans lequel nous vivons et à nous y sentir menacés. »
Nous y voilà, merde, tu t’es fait eu Zazaqui, tu t’es fait eu, jehovah a rajeuni et embelli les cadres, on ne vous envoie plus des prépensionnées en bas à contention et robe à fleurs bicolore, mais des louloutes trentenaires à l’aspect normal… (juste l’aspect, parce qu’à l’intérieur c’est toujours mieux secoué qu’un Orangina hein!)
« Désolé mesdemoiselles, mais moi j’y vis pas mal et je suis donc moins inquiet que le reste du quartier je suppose »
« Savez-vous
(hop elle ouvre sa sacoche et sort ses brochures) que plusieurs prophéties sont en train de se réaliser? »
« Vous n’avez pas de chance, je n’y suis absolument pas sensible et je suis même débaptisé »
« Ah. Mais les prophéties et la religion, ce n’est pas la même chose vous savez. Vous êtes débaptisé de quelle religion? »

Bon, je sens que je ne vais pas obtenir tout de suite le « au revoir, excusez-nous de vous avoir dérangé monsieur », donc j’accélère le processus.
« Toutes. Parce que les dieux ça n’existe pas. Par contre, je m’intéresse beaucoup au satanisme » que je leur fais droit dans les yeux.
Là, c’est comme dans les feuilletons US: silence, immobilisme, juste les yeux qui s’agrandissent et la pupille qui se dilate, un petit serrement de mâchoires chez les deux VRP, la sacoche ouverte et les brochures suspendues dans le vide…
« Ah », me fait-elle, avec le même sourire que quand on vous explique qu’il faut remplacer tout votre plancher en chêne du 18ème siècle à cause de la mérule.
« Restons-en là donc si vous le voulez? » que je propose, avec le même sourire que Nicholson…
Hop, porte fermée et petits pas pressés vers la rue.

J’avoue que je regrette.
Qu’elles n’aient pas sonné à la bonne porte.
Parce que si elles avaient sonné à la suite 2806 du Sofitel de NY, ptête que le festival de Khan n’aurait pas capoté, tout ouï et sensibilisé qu’il aurait été sur l’apocalypse prochaine…
Ou frappé au vestiaire du Standard, elles auraient pu ajouter une prophétie supplémentaire dans leur livret: avec le Lotto comme sponsor, on perd bien plus souvent qu’on ne gagne…
Mais qu’est ce que ça permet de rêver!

Xavier, sans rancune pour tous mes vrais amis Rouches 😉

Publicités
par xlr2603

3 commentaires sur “Oups, encore raté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s